Jeudi  26  octobre

Dietrich Bonhoeffer et l' « Église confessante » allemande en opposition au nazisme

Théologien protestant allemand, Bonhoeffer (1906-1945) collabore à la mise sur pied dès 1933 de l'Église « confessante » qui s'oppose à la volonté d'Hitler de couper les Églises chrétiennes de leurs racines juives. Emprisonné en 1943, il est pendu le 9 avril 1945 à Flossenbürg. Pendant sa captivité, Bonhoeffer écrit des réflexions, qui posent la question de Dieu devant le mal absolu. Comment vivre avec Dieu dans un monde sans Dieu ?

À sa suite, d'autres s'interrogeront : Comment parler de Dieu après la Shoah ? Dieu impassible ? Dieu impuissant ?


Par Monsieur Jean Pirotte, Historien, Professeur émérite à l'UCL

de 9 h 30 à 15 h 30, à CLAIREFONTAINE (Arlon) au Centre d'Accueil des Prêtres du Sacré-Cœur.

et (au choix) de 20 h à 22 h à ARLON à la Salle paroissiale Saint-Martin.


mot de la semaine PDF Imprimer Email
Mot de la semaine

L'abbé Grégoire s'est engagé à l'époque de la Révolution française aux côtés des opprimés (juifs, Noirs, esclaves) , habité par des idéaux démocratiques, co-auteur de la Déclaration des Droits de l'homme. Il a mené son combat au nom de l'idéal chrétien pour l'égalité, la liberté et la fraternité.

Il a posé une question toujours d'actualité: l'Eglise doit elle être liée au pouvoir ou au peuple ?

Les principes républicains que nous vivons aujourd'hui ne sont-ils pas une forme sécularisée des idéaux chrétiens ? La liberté, l'égalité et la fraternité sont-ils issus directement de l'Evangile ?

Bonne réflexion !

Karine