Spectacle féérique de Luc Petit

Les Sonneurs de Noël

La Grande Cloche ne sonne plus.
Quel drame pour le Sonneur dont la mission est d'annoncer l'arrivée de Noël. Il lui faut absolument trouver une solution au plus vite pour sauver Noël !
Vous partirez, accompagnés du Sonneur, à la rencontre de personnages atypiques et mystérieux qui vous plongeront dans une aventure rocambolesque à la recherche du son de la Cloche de Noël.
Entre les boîtes à musique, les automates et les carillons, Luc PETIT et Michel TEHEUX vous emmènent dans une spirale audiovisuelle féerique pleine de poésie.
De la magie, des illusions, de l'humour, de la danse, le tout mis en scène avec brio pour régaler vos yeux et vos oreilles. Une odyssée remplie d'espoir qui vous replongera dans l'innocence de l'enfance, guidés par les cliquetis gracieux des percussions célestes de Noël.

Les 21-22-23 décembre: 3 spectacles par jour, différents prix selon les places


Réservations



Homélie du dimanche 24 Novembre 2019. Fête Christ Roi de l'Univers PDF Imprimer Email
Année 2019

Frères et sœurs, la liturgie de ce dernier dimanche du temps ordinaire propose à notre méditation l'image du Christ en croix ; abandonné des disciples, il est entouré de deux malfaiteurs crucifiés eux aussi. L'inscription placée au sommet de la croix de Jésus, signifie à sa manière le sens de notre célébration : "Celui-ci est le roi des juifs."

« Aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis », dit Jésus à l'un des malfaiteurs. C'est la seule fois qu'il est question du Paradis dans l'Évangile. La plupart du temps, Jésus parle de préférence du royaume ; ce royaume dont il est le roi, à la droite de son Père, et dont nous sommes toutes les reines et tous les rois. Ce royaume, ce paradis, est ouvert aux pécheurs pardonnés. C'est le cas de celui qu'on nomme le bon larron. Il est entré en dialogue intime avec Jésus sur la croix de façon humble et repentante : « Nous, nous avons ce que nous méritons... souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton royaume ». Jésus est saisi de pitié pour lui, et il va le prendre avec lui dans son royaume, au paradis. Ainsi accomplit-il son œuvre messianique et royale, mission de salut.

Jésus est le Christ-roi. C'est sur la croix, son trône royal, qu'il manifeste sa toute-puissance, l'amour, le don de sa vie, qu'il ouvre les bras aux pécheurs, qu'il les sauve, qu'il nous sauve et qu'il exerce sa royauté. Sa royauté est faite d'humilité, de non-violence, de tendresse, d'amour infini, de pardon.

Ceux qui se moquent de Jésus sur la croix lui disent : « Sauve-toi toi-même. » Mais cela n'intéresse pas Jésus. Jésus n'a pas à se sauver lui-même. Ce qui l'intéresse, c'est de nous sauver toutes et tous. Et pour cela, il va jusqu'au bout de son amour. Il donne sa vie. Le roi du royaume des cieux est celui qui donne, qui se donne, qui pardonne, et qui sauve celui ou celle qui était perdu(e).

Nous avons aussi entendu la première lecture où le peuple d'Israël choisit David comme roi. David, nous savons qu'il est le dernier de sa fratrie, le plus humble. Il est le gardien des moutons lorsque le prophète Samuel est venu le choisir parce qu'il est l'élu de Dieu. Le roi d'Israël est un berger. David sera le berger d'Israël. Il sera un bon roi, il annoncera Jésus, le Messie de Dieu, l'Élu, le Christ-roi, le berger de toute l'humanité. Nous croyons en un sauveur qui veut nous rassembler, et aussi nous conférer sa royauté. Nous sommes aussi des rois et des reines de par notre baptême, car nous faisons partie de la famille de Jésus. Nous devons aussi être des rassembleurs.

Le Christ, roi de l'univers nous confie la Création, c'est-à-dire l'humanité et toutes les créatures. Il nous a recréés par le baptême et nous participons à la nouvelle création qui est le royaume de l'amour.

Frères et sœurs, le royaume de Jésus est là chaque fois que l'amour est là, se manifeste, et c'est pour aujourd'hui. Ce royaume ne correspond pas à grand-chose, nous avons à en témoigner par notre vie. Il ne s'agit pas de parler d'un paradis futur, mais bel et bien d'un monde présent, un royaume pour aujourd'hui. Aujourd'hui, le salut est arrivé pour l'humanité. Si le Christ règne dans nos relations, dans nos cœurs et nos actes d'amour aujourd'hui, il régnera dans nos familles, dans nos communautés, dans nos sociétés.

Tous les efforts que nous faisons dans le sens de la générosité, de la fraternité, de la solidarité, de l'hospitalité, de la sauvegarde de la nature, du don, de la paix, du pardon, de la réconciliation contribuent à l'édification de ce royaume. Plus nous sommes ancrés dans l'amour du Christ, par la prière, la méditation de la Parole de Dieu, la participation à l'Eucharistie comme aujourd'hui, plus nous serons au service d'une humanité souffrante qu'il faut sauver à tout prix.

Oui, être reines et rois à la manière du Christ, c'est être des servantes, des serviteurs. St Paul nous dit que le Christ est la tête de l'Église. L'Église est à la fois reine et servante. L'Église a sa source au pied de la croix. Par notre manière de vivre en Église servante, avec nos sœurs et avec nos frères, nous témoignerons de la présence de ce règne du Christ pour un monde réconcilié, un monde pacifié et fraternel, un monde sauvé qui ressemble au royaume de Dieu.

Abbé Jean-Claude Bambele, vicaire, saint Martin.