FORMATION SUD LUXEMBOURG

A l'heure des réseaux sociaux de plus en plus présents dans le quotidien de beaucoup d'entre nous, l'équipe qui organise la formation religieuse dans le sud de la Province de Luxembourg a décidé de consacrer la réflexion de ses quatre journées et soirées d'octobre à cette problématique.

Nous aideront dans cette recherche Christophe HERINCKX, docteur en théologie et journaliste à CathoBel, le Service Médias du diocèse et l'équipe diocésaine du Chantier Paroissial.

MARDI 9 OCTOBRE

La communication, qu'est-ce que c'est ?

La communication fait partie de notre quotidien à toutes et tous : sans cesse, que nous le voulions ou non, nous communiquons. La communication constitue donc un enjeu fondamental de notre "être humain".  Non seulement nous communiquons des informations, nécessaires à la vie en société, mais nous nous communiquons également nous-mêmes. La communication ouvre la relation avec les autres.

Lire la suite...
Homélie du dimanche 30 septembre 2018 PDF Imprimer Email
Année 2018

Aujourd'hui, il est question du travail de l'Esprit-Saint en nous, autour de nous et dans le monde. L'Esprit-Saint est le guide, l'intelligence, la lumière qui nous guide, nous éclaire et nous familiarise avec l'intimité de la trinité. Il est ce paraclet, ce défenseur que Jésus a promis à ses disciples et à toutes celles et tous ceux qui adhéreront à son message. L'Esprit-Saint doit nous révéler en priorité qui est Jésus pour nous, qui sommes-nous pour lui, pourquoi le suivons-nous. Sans l'Esprit-Saint, nous dit Saint Paul, nous ne pouvons voir en Jésus le Fils de Dieu. L'Esprit-Saint est l'Esprit de Jésus qui nous met au même diapason que lui, qui nous mène sur le même chemin que celui de Jésus, qui nous ouvre la voie à la Vérité de Jésus, celle qui nous libère, nous donne la joie de vivre, la joie d'aimer...

Comme avec Jésus, l'Esprit-Saint nous donne la vraie ouverture du cœur et le discernement du bien partout où il existe, même chez ceux qui n'appartiennent pas au même groupe que nous, qui ne prient pas comme nous ni ne font pas comme nous. L'Esprit-Saint nous évitera, à cet effet, la mentalité des boutiques, comme chez Josué qui dit à son frère Moïse de faire taire ceux qui prophétisent au Camp, alors qu'ils n'ont été choisis de le faire, ou chez les disciples qui disent à Jésus qu'ils ont empêché ou voulu empêcher ceux qu'ils ont vu chasser le démon au nom de Jésus, alors qu'ils ne sont pas de leurs...L'Esprit-Saint souffle où il veut et quand il veut, mais il nous fait aussi comprendre que nous n'avons pas le monopole de la vérité sur Dieu, ni les seuls habilités à parler, à libérer et à agir en son nom.
L'Esprit-Saint nous éclaire sur nos propres démons, ceux de l'injustice, de la haine, de l'intolérance, de médisance, de l'exclusion...et la liste peut se rallonger. Grâce à l'Esprit-Saint, nous pouvons aboutir à une vraie conversion de nos cœurs, c'est-à-dire être continuellement tournés vers Dieu, vivre de lui, de sa Parole, de son Évangile, la joie de prier. Il nous donne d'aller à l'essentiel de ce que nous sommes, de ce que nous avons : enfants de Dieu, aimés par lui, nous invitant à nous aimer les uns les autres, mettant nos membres, nos mains, nos pieds, nos yeux..., au service du bien, de l'amour et non au service du mal. Il nous fait aussi comprendre que toutes ces richesses, humaines comme matérielles, sont des moyens, des services et non des fins ni des idoles, qui nous ouvrent la voie à l'unique et vraie richesse qui est celle de l'amour de Dieu et l'amour du prochain.
Faisons nôtre aujourd'hui cette belle prière de Moïse : « Ah ! Si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophètes ! Si le Seigneur pouvait mettre son esprit sur eux ! » Le Dieu de Jésus n'est pas un Dieu d'exclusion, mais un Dieu d'Alliance.
Abbé Wenceslas Mungimur.