Des nouvelles du projet  de solidarité avec Lokolama au Congo

C'est en 2007, à l'occasion du centenaire du début de la construction de notre église Saint-Martin, qu'est né, à l'instigation de notre Doyen Jean-Marie JADOT, le projet de solidarité "PARTENARIAT IBANGA" dont l'objectif était de construire un Centre de Santé à Lokolama. Lokolama se trouve en pleine forêt tropicale de la République démocratique du Congo, dans l'actuelle province de Mai-Ndombe, province dont le chef-lieu est Inongo sur le lac Léopold II.

Lire la suite...
Homélie du dimanche 5 août 2018 PDF Imprimer Email
Année 2018

Au cours de ces dimanches-ci, nous lisons le discours de Jésus révélant qu'il est le Pain de vie, c'est-à-dire l'Eucharistie. L'Eucharistie est le sacrement de la générosité infinie de notre Dieu. Dieu nous nourrit de sa Parole, de sa présence, de la grande richesse de son amour ou de la diversité de sa réalité. Auprès de lui, tout le monde a de quoi se nourrir et se rassasier. Il a de la place pour tous et chacun peut y trouver son compte.

Il n'est plus question de se plaindre du manque de nourriture...Fini les lamentations du genre: " Pourquoi nous avoir fait sortir d'Égypte pour venir mourir de faim ici?" Ou :"Renvoie cette foule! Où veux-tu que nous allions trouver de la nourriture pour autant de monde?"


Dieu répond à nos demandes suivant nos besoins, nos difficultés, nos espérances, nos luttes... Parce que nous n'avons pas tous les mêmes nécessités..., nous ne menons pas le même combat. Comme la petite voie de Ste Thérèse, chacun de nous a sa petite voie, son combat quotidien. Et Dieu répond à la mesure de chaque combat, de chaque demande et de chaque besoin. Bien sûr que c'est à l'unité que nous sommes tous appelés, mais l'unité dans la diversité. Et c'est l'esprit-Saint qui fait l'unité, celle-ci ne signifie nullement l'uniformité, le nivellement ou la  négation des valeurs de chaque être humain... Nous sommes différents et acceptés tels quels par notre Dieu.

Pour entrer dans la réalité de ce mystère de Dieu, nous avons besoin de revêtir l'homme nouveau, dont parle saint Paul dans la deuxième lecture, qu'est le Christ lui-même mort et ressuscité pour nous sauver. C'est lui, le Christ, qui nous introduit dans l'intimité de Dieu, nous fait découvrir la richesse de son amour et nous ouvre nos yeux vers la foi. Ainsi nous pourrons discerner combien  Dieu est riche en amour et généreux pour chacun et chacune là où il vit, face à ses besoins quotidiens.


Profitons de ce temps de vacances, comme temps de mise à l'écart pour examiner et discerner nos faims et nos soifs réelles, examiner et discerner nos voies, nos destinés, nos aspirations...et de nous  tourner vers Dieu pour de découvrir combien il est le seul capable d'assouvir nos faims et nos soifs de la vie. Il est important pour nous de redécouvrir et approfondir la dimension spirituelle de notre vie d'enfants de Dieu, pour que, d'une part, nous ne passions pas à côté de l'essentiel de nos vraies faims et soifs ou que nous restons seulement au niveau des faims et soifs des nourritures matérielles qui nous entraînent dans un cycle infernal d'insatisfactions et où Dieu est appelé sans cesse à la barre.


Abbé Wenceslas MUNGIMUR - Doyen de Saint-Martin