Laurent Voulzy sera en  concert à St-Martin le jeudi 18 octobre (complet) et  le jeudi  8 novembre à 20h30.

Les billets sont en vente sur internet à la Fnac et   au Parc Music rue de la Poste à Arlon

Homélie du dimanche 29 juillet 2018 PDF Imprimer Email
Année 2018

Jésus vient de passer sur l'autre rive du lac de Tibériade  Il souhaite profiter d'un moment tranquille avec ses disciples et s'unir au Père dans la prière.  Lui aussi avait parfois besoin de repos. Mais la foule l'a suivi.  Son attention se porte alors sur une question pratique révélant son immense bonté : « Où pourrions-nous acheter du pain pour qu'ils aient à manger ? »  Interrogés, les disciples répondent de façon mitigée.  Philippe chiffre la dépense et écarte d'emblée la proposition.  André comprend mieux la sollicitude de Jésus.  Il fait remarquer qu'un jeune garçon a quelque chose à partager.  Mais tout cela est encore insuffisant.

Le problème que pose Jésus n'a pas pour but d'humilier ceux qu'il  a choisi et qui ont décidé de tout quitter pour le suivre, mais de les rendre plus attentifs aux besoins de leurs frères.  Ils n'ont pas à se sentir coupables mais responsables les uns des autres.  Jésus ne veut pas non plus que ses disciples se découragent.  Alors, il leur apprend progressivement à compter sur lui et avec lui, à accomplir leur mission.

Jésus ne quitte pas le Père lorsqu'il se penche sur les besoins de l'homme.  Il lui obéit au contraire et nous dévoile le vrai visage de Dieu.  Dans la deuxième lecture de ce dimanche, en contemplant  le Christ dans l'Esprit, Paul comprend qu'il n'y a qu' »un seul Dieu et Père de tous ».  Même en vacances, le Seigneur prend soin de nous.  Il nous invite à lâcher prise et à lui faire confiance.  Notre Dieu est le maître de l'impossible.  Aucun de nos besoins ne lui est étranger.  Son amour et sa grâce sont pour nous une source inépuisable de paix.

Reposons-nous en lui, et redécouvrons aussi une fois encore, toute la beauté de l'Eucharistie.

Entretenons en nous la faim d'un Dieu qui a définitivement  pris le visage du Partage, de l'Amour livré.  C'est la mission de l'Eucharistie dans notre vie : entretenir en nous la faim de Dieu qui s'est donné par amour sur la croix et qui nous ramène sans cesse au don de soi et au partage avec nos frères.

C'est dur à comprendre pour beaucoup de nos contemporains : on ne peut pas être chrétien sans venir à l'Eucharistie.  C'est là qu'on puisse les énergies d'un monde meilleur, d'un monde où chacun réapprend à partager.  J'ose dire que l'avenir du monde est lié à l'Eucharistie.  Ceux et celles qui se nourrissent vraiment de Celui qui est « Parole et Pain » seront capables de faire des miracles aujourd'hui encore !


Jean-Marie JADOT  homélie largement inspirée de « Prions en Eglise n° 379 »