Parking autour de St-Martin

La zone bleue a été étendue tout autour de l'église, rue du Transept et rue J. Koch. N'oubliez pas de mettre votre disque de stationnement !


Homélie du dimanche 28 janvier 2018 PDF Imprimer Email
Année 2018

Frères et sœurs bien-aimés, « Le règne de Dieu est tout proche » (Mc 1, 15), prêchait Jésus, et la vérité de ces paroles est attestée par son enseignement et par son action : « Là où il passait, Jésus faisait le bien et guérissait tous ceux qui étaient sous le pouvoir du démon. Car Dieu était avec lui » (Ac 10, 38). Voilà la mission que commence aujourd'hui Jésus, entant que Messie, que Marc présente au début de l'Évangile. Tout l'évangile parle de ce combat que Jésus va mener toute sa vie, jusqu'à la croix. Et sur la croix, il va encore vaincre le mal par son pardon, et par sa résurrection.

En fait, la mission du Messie part de la religion qui enchaîne l'homme et qui doit être purifiée, exorcisée. C'est pourquoi il entre dans leur synagogue et se met à enseigner d'une manière nouvelle et éloquente à l'assemblée réunie. Tout le monde est étonné : « Il parle avec autorité et non pas comme les scribes ».  Il ne répète pas une leçon, il s'engage, il parle en son nom. Et celui qui réagit en premier, c'est l'esprit impur, qui manifestement est dérangé par sa parole, et empêche l'homme d'être lui-même, puisque c'est lui qui parle à sa place. Alors, par la parole puissante, Jésus le chasse et l'homme retrouve la paix et devient l'homme nouveau. La parole de Jésus est vraiment prophétique, elle annonce le bien et libère du mal. Nous voyons que l'enseignement de Jésus et son action sont liés.

Dans notre vie, il existe deux paroles: la parole qui sort de notre bouche, et la parole qui sort de notre vie. C'est la parole qui sort de la vie de Jésus qui a rendu plus forte la parole qui sort de sa bouche, faisant ainsi de sa parole une parole d'autorité. Ainsi, l'enseignement de Jésus ne se contente pas que de paroles, mais s'appuie sur Dieu et s'exprime à travers des actions et gestes forts, munis d'une vraie autorité, celle qui consiste à « faire grandir », « faire croître », selon la signification originaire d'auctorictas,  du verbe augere : elle a pour but la vie et le bien de l'autre. L'autorité que conçoit Jésus est un service pour le bien de tous. Elle invite à la charité, au partage, à la solidarité surtout avec ceux qui n'ont rien.

Frères et sœurs, la parole de Dieu de ce dimanche nous invite à être des hommes et des femmes d'autorité, des prophètes, c'est-à-dire disciples que nous sommes de Jésus qui parle et enseigne avec autorité. Suis-je une femme et un homme d'autorité à la manière du Christ ? Comment est-ce que j'exerce l'autorité dans mes milieux de vie, au travail, en famille, dans la société? Ma vie est-elle la marque que de la parole qui sort de ma bouche ? Contrairement à Jésus, il m'arrive très souvent de manquer d'autorité dans ce que je dis et dans ce que je fais. Je manque d'autorité chaque fois que la parole qui sort de ma bouche ne touche pas l'homme, ne le rejoint pas dans la réalité sa vie, sa souffrance. J'abuse de mon autorité chaque fois j'entre en relation avec les autres pour les rejeter avec violence, leur dire des paroles qui accusent, condamnent, pour se venger ou leur imposer mon savoir. L'autorité n'est pas une question de puissance, de domination, de pouvoir qui procure des avantages à qui l'exerce, mais de salut et de libération. Nous ne serons des hommes et des femmes d'autorité que lorsque nous aurons décidé de faire de notre vie une libération et un salut pour nos frères et sœurs.

Nous expérimentons au quotidien le pardon que le Christ nous fait pour nos fautes, nos mauvaises habitudes... Acceptons de nous laisser regarder par lui et d'être authentiques. Que notre enseignement soit vraiment nouveau, libéré de ses vieux démons que sont le manque ou l'abus d'autorité, un enseignement appuyé sur Dieu, libre comme l'est la parole de Jésus, et habillé du vêtement de l'amour et de la libération de nos frères et sœurs.


Jean-Claude BAMBELE, vicaire, Saint Martin.