Propositions pour vivre le carême

A la veille du Carême, Hozana* vous propose de vous inscrire à l'une de ces retraites en ligne pour répondre pleinement à l'appel à la conversion de Jean-Baptiste : « Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers » (Marc 1,3). A chaque cœur, son remède :

  • Cœurs égarés : ne cherchez pas si loin ! car Dieu habite en vous, St Augustin vous montrera le chemin vers Lui, qui est « plus intime à nous-mêmes que nous-mêmes ». Une proposition de l'Abbaye de Mondaye, de l'ordre des Prémontrés, qui suivent la règle de Saint Augustin.
Lire la suite...
Homélie du dimanche 3 décembre 2017 - 1er dimanche de l'Avent PDF Imprimer Email
Année 2017

Veiller, prier et oser.

Le temps de l'Avent est, pour nous chrétiens, un temps de préparation à la fête de Noël. En fait, un temps de rappel, un rappel qui convie à rester éveillé et à prier.

Veiller, c'est redoubler de vigilance, c'est rester éveillé, c'est être prêt pour accueillir quelqu'un, un événement dont on ne sait ni le jour ni l'heure. C'est être disposé à revisiter les fondements de notre foi, bref : être préparé pour le rendez-vous de l'amour de Dieu et de l'amour du prochain. Lorsqu'on parle d'amour, il s'agit de notre vie quotidienne dans ses valeurs de charité, de solidarité, de fraternité, d'accueil, de patience, de douceur, de paix, de justice, de tolérance. Veiller, c'est être prêt à accueillir le Christ qui vient à nous à travers les événements quotidiens, à travers notre existence et celle de nos frères et sœurs.

Comme le dit le prophète Isaïe, veiller, c'est aussi être réaliste en reconnaissant nos fragilités et être capables de nous tourner vers Dieu pour demander son aide et le prier afin de discerner l'essentiel dont nous avons besoin... Prier et oser faire confiance en Dieu comme source de notre vie, apprendre à se faire confiance à soi-même, à croire aux autres et à la vie. Oser, dans la prière, discerner les signes du temps, constater les indices d'essoufflement d'un monde appelé à tirer sa révérence pour céder la place à un autre qui éclore déjà. Oser aller vers les périphéries, sortir des sentiers battus, comme notre pape

François, pour proposer, innover, créer, dans l'ouverture, la communion et la prière.

Dans notre communauté, comme nous en avons un peu l'habitude, nous oserons répondre à la demande du pape, celle de mettre la Parole au centre de notre vie, revenir ainsi à l'essentiel de notre foi. Aussi dans la préparation de la liturgie de cet Avent, nous proposons trois minutes de silence et d'intériorisation de la Parole de Dieu, à la place des intentions et la lecture méditative de quelques paroles sur l'Avent, avant de réciter le Notre Père. Le deuxième dimanche de l'Avent, seront projetées, pendant une dizaine de minutes, les images du centre de santé de Lokolama construit grâce à la générosité de notre communauté et d'autres donneurs anonymes et discrets. Et enfin, nous lancerons les groupes de « Lectio Divina ».

Que l'Esprit-Saint qui habite chacun de nous et que notre Dieu qui nous accompagne toujours, nous aident à nous réveiller du sommeil de nos peurs et de l'inquiétude de nos doutes, pour que nous devenions, à notre tour, des éveilleurs à la beauté et à l'amour de Dieu auprès de son peuple.


Abbé Wenceslas MUNGIMUR - Doyen de Saint-Martin