Durant les 800 premières années de l'Eglise, les communautés chrétiennes, paroissiales avaient l'habitude d'utiliser les Ecritures pour se nourrir spirituellement. Quelqu'un lisait le texte et les gens l'écoutaient attentivement, ruminaient la Parole, la priant. Ils pratiquaient la Lectio Divina, ou Lecture spirituelle de la Parole.

Puis plus tard, quand les universités ont vu le jour, les Ecritures sont devenues ont été réservées pour des gens d'étude. Si bien que la compréhension de la Parole a été confisquée pour tomber dans les mains de spécialistes, des professionnels. Les petites gens devenaient les auditeurs de ces experts.

Heureusement, les moines et moniales dans les monastères et abbayes ont continué à pratiquer seuls dans leurs cellules ou en communauté, cette rumination de la Parole.

Aujourd'hui, la pratique de la Lectio Divina est sortie des monastères et offerte à tous les chrétiens qui le souhaitent.

Lire la suite...
mot de la semaine PDF Imprimer Email
Mot de la semaine

Il nous est tous arrivé de sursauter en entendant
un petit enfant pousser un gros juron...
"Mais tu ne peux pas dire ce gros mot !"...

Sa réaction pourra être :
"Et toi, tu le dis !... Pourquoi pas moi ?!"...

Hé oui ! L'exemple vient d'en haut !

Sans doute sommes-nous tous des exemples
pour des plus jeunes, pour un ami, pour un collègue,
alors soyons attentif à notre comportement,
à notre langage, à nos priorités.
Et vivons en accord avec ce que nous disons !

Bonne semaine,


Catherine