Facebook, Twitter, Instagram, LinkedIn, internet..... qui de nous ne connait ces nouveaux réseaux de communication, voire ne les utilise régulièrement !

Merveilleux moyens modernes mis à notre disposition pour entrer ou garder des relations interpersonnelles, que ce soit en famille, ou avec des amis, ces nouveaux réseaux de communication ne sont cependant pas sans risque, principalement au niveau des enfants, des jeunes voire de la Famille. De plus en plus souvent, il est fait état d'harcèlement de jeunes via Facebook, allant jusqu'à pousser les victimes au suicide, diffusé parfois même en direct. Récemment, les média nous parlaient du viol d'une jeune fille retransmis également en direct via ce même réseau social !

Interpellé également par les déclarations régulières du Pape François : « Internet est un don de Dieu » et « un merveilleux moyen d'évangélisation », tout en mettant cependant en garde contre les dérapages que ceux-ci peuvent engendrer : par exemple le cyber-harcèlement, les jeux de hasard, la pornographie, les pièges des chat room, la manipulation idéologique, etc., l'équipe de la Pastorale Familiale a décidé d'aborder ce thème des nouveaux réseaux de communication, et pour cela de faire appel à Mr le Chanoine Éric de Beukelaer.

L'équipe de la Pastorale Familiale Diocésaine, vous invite à participer nombreux à cette conférence-débat qui se donnera le jeudi 30 mars 2017 à 20h00 à Arlon, INDA, rue Joseph Netzer, 21.


Homélie du dimanche 5 février PDF Imprimer Email
Homélies 2017

Homélie du dimanche 5 février 2017

5e dimanche A - neuvaine à Notre-Dame de Lourdes

Depuis plus d'un siècle, chaque année à pareille époque, notre paroisse Saint-Martin a la joie et la chance de vivre un temps fort de ressourcement spirituel, sous le regard de Marie, Notre-Dame de Lourdes. En cette année 2017, les responsables des sanctuaires de Lourdes ont choisi comme thème pastoral les premiers mots du Magnificat : « Le Seigneur fit pour moi des merveilles ! » Nous sommes particulièrement invités à porter sur la souffrance humaine le regard de Marie. Dès les premiers moments de l'annonce de la bonne nouvelle à Cana, Marie montre à Jésus les besoins des hommes, et elle sait monter aux hommes le chemin de Jésus.

Notre ami Wenceslas qui a repris la crosse de doyen m'a demandé d'aborder ce dimanche le thème du Magnificat en témoignant de la joie qui est la mienne quand je sers le Seigneur à la table de l'eucharistie, la joie de transmettre à mes frères et sœurs en humanité le don d'amour de Jésus qui se donne à nous.

Quelle heureuse coïncidence  pour moi de mettre ensemble l'Evangile de ce dimanche et la beauté de l'eucharistie ! Dans l'évangile de dimanche dernier, Jésus a commencé son sermon sur la montagne par souhaiter à tous ceux qui l'écoutent le bonheur d'aimer, de faire de la place pour l'autre dans son cœur ! C'est tout le secret des 8 béatitudes !

Et après ce message d'amour et de bonheur, Jésus nous demande de pouvoir le transmettre et le rayonner parmi nos frères : « Soyez le sel de la terre et la lumière du monde ! » Le bonheur d'aimer est à la fois un bonheur à recevoir mais aussi à partager !

C'est toute la beauté et la grâce de l'eucharistie à laquelle nous sommes invités à participer chaque dimanche. Dans l'écoute de la Parole de Dieu, dans les moments de prière et dans la communion à l'amour de Dieu qui nous est donné. C'est aussi notre mission de baptisés nous qui est rappelée : « Allez porter à vos frères ce message d'amour. Donnez-leur le goût de vivre en frères et la lumière pour éclairer la marche du monde ! »

En cette neuvaine de prière à Notre-Dame de Lourdes, je ne peux m'empêcher de penser à tous ces pèlerinages à Lourdes qui sont un lieu exceptionnel de rayonnement de l'évangile : que ce soit dans la prière partagée, la fraternité vécue mais aussi - et surtout !- dans la place qu'ont les malades et les handicapés dans ces pèlerinages ! L'accompagnement bénévole des brancardiers est une mise en œuvre magnifique de l'évangile de ce dimanche : « Soyez le sel de la terre et la lumière du monde ! » C'est tout l'amour de notre Dieu qui se réalise !

Jean-Marie Jadot