Vidéos à voir sur You Tube... que vous y étiez ou non...

Montage et répétitions ... Quelques images du montage du podium et des répétitions de l'Ecole de danse Aurélie Thill d'Arlon ainsi que Vincent Hubert aux grandes orgues de St-Martin

Spectacle du vendredi 23 mars 2018 -  8 min. Plus de 70 artistes en fête pour célébrer les 10 ans du réseau Eglises Ouvertes à l'église Saint-Martin d'Arlon, les 23 et 24 mars 2018 ! "En Chemin", un spectacle à la fois intime et grandiose, qui rassemble musiciens, danseurs, solistes, acrobates, choristes et pèlerins, d'Arlon et d'ailleurs. Une belle aventure partagée, en l'honneur d'une église particulièrement vivante ! Direction artistique : Sacred Places

Homélie du dimanche 11 septembre 2016 PDF Imprimer Email
Année 2016

11 septembre 2001, 11 septembre 2016.

Il y a 15 ans, les américains et le monde entier découvraient l'horreur en voyant s'effondrer les deux tours jumelles sous le choc d'avions pilotés par des terroristes et provoquant des milliers de morts innocents. Cette date et cet attentat resteront gravés dans les mémoires, comme tant d'autres massacres perpétrés chez nous et ailleurs malheureusement...Et dire que tous ces crimes sont commis au nom de Dieu...

Je me dis, en lisant les textes que l'Eglise propose aujourd'hui, surtout celui de la première lecture et l'évangile, que lorsque l'on ne connaît pas Dieu ni ses pensées, comme il le déclare lui-même dans la bible ou dans la première lecture de dimanche dernier, on fabrique ses propres dieux, ses veaux d'or, ses idoles, à l'exemple du peuple au désert.

Cette vision, cette approche et cette réduction de Dieu, à la mesure des ambitions, des illusions humaines, peuvent entraîner des dégâts comme l'extrémisme, le fanatisme, l'inquisition,  le terrorisme... Les dommages provoqués par une vision réductionniste ou illusoire de la réalité existent dans tous les domaines, pas seulement dans le religieux. Ces dégâts consistent à refuser que l'on peut avoir une autre opinion que la sienne, et que d'autres personnes peuvent penser autrement que soi. Pareille attitude conduit presque inexorablement à la violence, à l'agressivité. Alors, on souffre et on est malheureux, comme enfermés dans un carcan, parce que non seulement on refuse d'entrer dans l'esprit du vrai Dieu Amour et miséricordieux dont nous parle Jésus avec ces trois paraboles de l'évangile d'aujourd'hui, mais surtout parce qu'on se renferme dans ses illusions, ses « veaux d'or », ses idoles, ses erreurs de pensée, cherchant à rallier tout le monde à sa propre vision des choses.


Une autre attitude de méconnaissance de Dieu consiste à ne pas vouloir comprendre ou admettre que Dieu est bon envers les justes et les méchants. Cette bonté de Dieu se traduit en Jésus lorsqu'il fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux. C'est une attitude de Jésus qui soulève l'étonnement des pharisiens, des scribes et des docteurs de la loi, car elle bouscule les rapports aux lois et aux préceptes en donnant une place aux exclus. À leurs yeux, un tel Dieu n'existe pas... C'est un Dieu qui fait scandale. Le fils aîné dans l'évangile d'aujourd'hui refuse également de comprendre la miséricorde de son père vis-à-vis de son frère égaré !


Et pourtant, en cette année de la miséricorde, c'est le visage de ce Dieu-Père, un Dieu-Amour et tendre que chacun de nous est appelé à découvrir avec joie et bonheur.

Ce Dieu qui se déplace pour venir nous chercher et qui nous fait la ‘fête', malgré nos imperfections et nos fautes. Un Dieu qui ne cesse de nous aimer, de guetter notre retour chaque fois que nous nous éloignons de lui.


Un tel Dieu a besoin de témoins crédibles, habités par son Esprit, à l'exemple de Moïse, de saint Paul, qui influencent leurs frères de manière positive et optimiste et qui, au lieu de transmettre l'idée d'un Dieu juge et méchant, aident plutôt à se familiariser avec un Dieu de vie et d'amour. Des témoins qui nous aident à passer de l'incroyance à la foi, de la peur à l'assurance, de la stérilité à la fécondité, de la haine à l'amour.


Abbé Wenceslas MUNGIMUR - Vice-Doyen de Saint-Martin