Grande récolte de dictionnaires français et anglais
et de manuels de sciences, physique, chimie, biologie, menuiserie et électricité.

À déposer à la librairie du CDD, rue de Bastogne 46 (Arlon)

Ils seront redistribués aux élèves de Lokolama (Congo).

Merci pour eux !

Homélie du dimanche 18 octobre 2015 PDF Imprimer Email
Année 2015

Il y a quinze jours, c'était la question sensible du divorce et de la fidélité dans le couple que Jésus amenait sur le tapis. Dimanche dernier, c'était la question combien délicate et actuelle, elle aussi, de la séduction de la richesse lors de la rencontre avec le jeune homme riche. Aujourd'hui encore, Jésus remet le couvert en contestant l'attrait du pouvoir et les conséquences désastreuses de l'orgueil et de la vanité ! Ce sont ses propres disciples qui allument le feu !

C'est avec une naïveté enfantine que Jacques et Jean, les fils de Zébédée, avouent à Jésus leur prétention à occuper les meilleures places du Royaume, les strapontins d'honneur... ! Ils ont en tout cas le mérite d'avouer ! L'heure est pourtant bien mal choisie pour une telle requête ! Jésus, en effet, préssent son arrestation, sa passion et sa mort imminents.

"Vous ne savez pas ce que vous demandez" rétorque Jésus. Depuis trois ans qu'ils se connaissent et qu'ils cheminent ensemble, Jésus ne cesse de les inviter à se mettre au service des autres, particulièrement des plus faibles.

Vivre gratuitement, servir gratuitement, aimer et partager, se laisser façonner un cœur de pauvre ouvert aux autres, c'est le rude combat spirituel de toute une vie. C'est tout le message, en paroles et en actes, de Jésus. C'est la clé de l'évangile à vivre et à annoncer. C'est le plus beau cadeau que, nous chrétiens, nous pouvons faire au monde.

En ce dimanche d'octobre où la mission universelle de l'Église est au centre de notre réflexion et de notre prière. C'est vraiment un trésor à redécouvrir et à offrir à notre monde, par nos choix, nos actes et nos paroles.

Plus que jamais, sans doute, on réclame aujourd'hui des témoins et des messagers de l'Évangile. Pour cela, il faut être convaincu qu'il u y bien autre chose que du pain et des jeux, du confort et des gadgets à proposer à notre génération ! Pour cela, il faut des êtres de convictions, eux-mêmes séduits par l'amitié de Jésus et prêts à la partager gratuitement, heureux de servir comme lui, gratuitement.

Dans la diversité et la complémentarité de nos vocations, soyons des témoins heureux et courageux de ce supplément d'âme que le Christ peut encore apporter à notre humanité ! La mission universelle, elle commence chez nous !

Abbé Jean-Marie JADOT - Doyen de Saint-Martin