Grande récolte de dictionnaires français et anglais
et de manuels de sciences, physique, chimie, biologie, menuiserie et électricité.

À déposer à la librairie du CDD, rue de Bastogne 46 (Arlon)

Ils seront redistribués aux élèves de Lokolama (Congo).

Merci pour eux !

Homélie du dimanche 19 juillet 2015 PDF Imprimer Email
Année 2015

Ce jour-là, le village de Capharnaüm porte bien son nom. Depuis que le prophète de Nazareth s'était installé dans cette bourgade du bord du lac, un village-frontière comme le pays d'Arlon... "au fin fond de la Belgique" comme on dit à la capitale, et cela est vrai aussi pour les autorités du nord et du centre de notre province qui cette semaine ont liquidé, on pourrait presque dire, avec mépris, notre hôpital,... depuis l'arrivée de Jésus à Capharnaüm, ce village perdu connaissait une animation peu habituelle !

C'était le début du ministère de Jésus, le temps de l'euphorie..., on accourait de tous les environs pour le voir et l'entendre. Et ce jour-là, les apôtres sont de retour de leur mission d'essai dans les villages de Galilée (rappelez-vous l'évangile de dimanche dernier).

Sûrement que les apôtres avaient des choses à raconter à Jésus ce jour-là ! Mais comment échapper à l'enthousiasme des foules ?... Ils n'ont même pas le temps de manger... encore moins d'évaluer cette mission d'essai ! Entre les attentes évidentes de cette foule qui court après Jésus et la nécessité pour les apôtres de prendre du repos et de faire le point, comment parer au plus urgent ?... Jésus tranche : "Venez à l'écart, dans un endroit désert, et reposez-vous un peu."

Et, montant dans une barque, ils s'en vont à la recherche d'un endroit désert, un espace de repos et de ressourcement.

Le désert, c'est tout un symbole de la vie de Jésus : c'est là, qu'à l'âge de 30 ans, il va mûrir sa mission de prophète et d'envoyé de Dieu, résistant aux tentations de Satan. C'est là aussi qu'il se retire régulièrement, dans le silence pour dialoguer avec son Père.

Vous me direz : "Cela valait bien la peine pour Jésus et ses apôtres de se donner tant de peine pour retrouver dans cet endroit de paix les mêmes foules qui, à pied, avaient contourné le lac pour aller attendre le maître et ses disciples à l'embarcadère !

Pourtant, si les foules étaient les mêmes, ne doutons pas que le regard de Jésus et de ses apôtres sur ces gens ne soit devenu différent au terme de la traversée ! Lâcher les amarres et prendre le temps de la traversée, c'était permettre à l'Esprit de les revivifier, c'était déjà prendre le temps de la réflexion et du silence nécessaire pour que Dieu leur donne un autre regard sur le monde,... son regard d'amour.

Avant la traversée du lac, pour Jésus et les apôtres, les foules étaient harassantes, envahissantes... Au terme de celle-ci, Jésus les découvre et les fait découvrir à ses disciples avec le regard du cœur. Il devine leurs drames intérieurs et leurs attentes profondes. Tous ces gens sont là comme des brebis sans pasteur, à la recherche d'un guide, d'une espérance... Alors, dit saint Marc, il se mit à les instruire longuement...

Frères et sœurs, mes amis, chaque semaine, l'Eucharistie dominicale est un temps de désert avec Jésus où nous sommes invités à retrouver nos marques, renouveler nos idéaux et nous laisser interpeller par sa Parole d'amour. A chaque fois, nous redécouvrons  Jésus comme notre bon Pasteur.

Aussi, si peut-être la prière ne nous dit plus grand-chose, si nous ne trouvons plus jamais le temps pour autre chose qu'amasser des biens et de l'argent, ronronner de plaisir et courir après le temps..., si "faire silence", "écouter la parole", "rendre grâce" sont pour nous des mots vides de sens, c'est peut-être que nous sommes déjà devenus trop vieux pour désirer l'aventure, traverser le lac... et faire renaître dans notre monde une authentique espérance...

Alors, si vous voulez rajeunir intérieurement et spirituellement, jetez-vous à l'eau, traversez le lac et allez prendre un peu de repos dans un endroit de désert avec Jésus.

Abbé Jean-Marie JADOT - Doyen de Saint-Martin

Normal 0 21 false false false FR-BE X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:8.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:107%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri",sans-serif; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-fareast-language:EN-US;}