L'asbl AMANOCLAIR possède son site Web : http://www.clairefontaine-arlon.be

(Mis à jour pour la réservation de salles)

Lire la suite...
Homélie du dimanche 22 mars 2015 - 5ème dimanche de Carême PDF Imprimer Email
Année 2015

Dieu sait si nous parlons souvent de l'heure ! L'heure d'arrivée, l'heure du départ, être à l'heure (particulièrement pour les trains !)... et encore le prochain weekend où le passage à l'heure d'été va nous contraindre à dormir une heure de moins... ou à nous lever une heure plus tard !... un changement d'heure qui, chaque année, fait gloser les partisans et les détracteurs de ce petit bouleversement de vie imposé !

Jésus aussi vient de nous parler de "son Huere"... un mot que l'ont écrit généralement avec une majuscule. "Mon Heure n'est pas encore venue" disait-il à sa mère à Cana ! Et puis, aujourd'hui, dans ce récit de Jean qui évoque la dernière montée de Jésus à Jérusalem pour la fête de la Pâque qui va devenir tragiquement "sa Pâque à lui", changement de discours : "L'Heure est venue pour le Fils de l'Homme d'être glorifié..." Mais, pour connaître cette gloire, il va lui falloir être broyé et mourir en terre comme le grain de blé.

Et voilà l'occasion pour Jésus de nous dévoiler le secret de la vie éternelle, de la vie après la mort. "Celui qui aime sa vie la perd. Celui qui s'en détache en ce monde, la garde pour la vie éternelle."

Voilà l'étrange et fabuleux message qu'il est venu dire au monde, le secret d'une vie réussie. Pour vivre éternellement - "en Dieu" - il faut donner sa vie. C'est d'ailleurs pour vivre cela qu'il monte à Jérusalem, pour donner sa vie sur la croix par amour de l'humanité. Des mots sublimes... et bouleversants à la fois : qui de nous, spontanément, est prêt à donner sa vie pour les autres ?! Même dans le cœur du Christ, cette perspective est un drame et un déchirement : "Que puis-je dire ? Dirais-je : Père délivre-moi de cette heure ? - Mais non, c'est pour cela que je suis parvenu à cette heure-ci ! Père, glorifie ton nom !"

Un tel message bouleversant ne peut se dire que dans du vécu ! Si Jésus s'était contenté d'en parler qui l'aurait écouté ?

Jésus nous montre le chemin d'une vie pleinement réussie, il le prend avant nous. A cette étape de Carême, il nous repose à chacun cette question si difficile et pourtant si essentielle : "Es-tu prêt à me suivre sur ce chemin d'amour et de don de soi ?"

Frères et sœurs, mes amis, nous sommes en route vers Pâques par des temps difficiles où notre monde souffre de tant de divisions et de violences mais aussi où le Christ et son Église sont souvent critiqués, méprisés. Plus que jamais pour garder le cap sur l'Évangile de l'Amour, il nous faut lever les yeux vers le Christ en croix. C'est en lui que nous pouvons aussi trouver le courage de témoigner, chacun avec ses limites et sa propre vocation, un témoignage d'amour dont notre monde a tant besoins pour se reconstruire.

Abbé Jean-Marie JADOT - Doyen de Saint-Martin