Parking autour de St-Martin

La zone bleue a été étendue tout autour de l'église, rue du Transept et rue J. Koch. N'oubliez pas de mettre votre disque de stationnement !


Homélie du dimanche 6 juillet 2014 - Centenaire de l'église PDF Imprimer Email
Année 2014

Nous venons d'écouter ensemble 3 textes bibliques, bien différents, qui sont proposés par l'Eglise pour célébrer l'anniversaire de la dédicace (c. à d. de la consécration par un évêque) d'un lieu de culte chrétien.

En fait, notre église St-Martin fut seulement consacrée en 1937 par l'évêque de Namur, Mgr Heylen, suite aux avatars de la guerre 14-18 qui a éclaté, jour pour jour, un mois après l'ouverture aux fidèles de la nouvelle église Saint-Martin dont l'aménagement n'était pas encore terminé.

Aujourd'hui, 5 (ou 6) juillet, nous célébrons dans la joie le centenaire de l'ouverture de notre église. C'est tout un symbole ! Déjà le prophète Isaïe parlait de la « Maison de prière pour tous les peuples ». Les migrations que notre monde - et notamment la ville d'Arlon - a connu ces dernières années ont donné à notre église un visage plus universel, la joie et le défi de la rencontre de peuples différents. Il faut toujours se rappeler que la qualification « catholique » signifie « universel », ouvert à tous ! Venez voir à la messe d'11h, au moment du « Notre Père », quand les enfants forment la première chaîne de la prière autour de l'autel ! Très souvent un tiers de ces enfants sont d'origine africaine... et d'autres origines encore ! Avec un brin d'humour, on peut dire que notre paroisse St-Martin est de plus en plus catholique !

Dans le testament que Jésus laisse à ses disciples et à nous-mêmes au soir du Jeudi -Saint et que l'Evangile de Jean nous rapporte, il y a un mot essentiel que Jésus répète à plus d'une reprise : le mot « demeurer », « demeurer dans mon amour »,  « demeurer en moi comme je demeure dans le Père ». Luc, lui, rapporte cette invitation de Jésus à Zachée, un homme très recommandable ! Il était à la fois collaborateur avec les Romains mais aussi très avide d'argent ! Alors que Zachée est grimpé sur un sycomore pour voir passer Jésus, celui-ci l'interpelle : « Zachée, descends vite : aujourd'hui, il faut que j'aille demeurer chez toi ! »  Et en quelques minutes cette rencontre va tout faire basculer dans la vie de cet homme. Ses yeux s'ouvrent. Il se remet en question et devient « disciple de Jésus », témoin de l'amour de Dieu.

Si les églises sont souvent appelées « demeures de Dieu », elles sont davantage encore de lieux où dans le recueillement et surtout l'écoute de la Parole de Dieu nos vies sont questionnées et réorientées vers l'essentiel : aimer. Pour vivre cela au cœur du monde que nous connaissons, il nous faut laisser Jésus venir demeurer en nous.

Comme le disait l'apôtre Pierre dans la deuxième lecture : si Jésus est la pierre vivante de la demeure de Dieu, nous tous qui sommes ses disciples aujourd'hui avons aussi à devenir les pierres vivantes de l'édifice « pour annoncer les merveilles de celui qui nous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. »

A la fin de chaque eucharistie, nous sommes à chaque fois envoyés porter au monde le message lumineux de l'Evangile ! « Allez dans la paix du Christ ! »

Puisse notre église Saint-Martin rester un lieu où le Christ demeure en nous mais aussi un lieu d'envoi au cœur du monde ! Ouvrons nos cœurs... ! Ouvrons les portes de notre église...

Abbé Jean-Marie JADOT  - Doyen de Saint-martin.

Normal 0 21 false false false FR-BE X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; text-align:justify; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Times New Roman","serif"; color:black; mso-fareast-language:EN-US;}