Grande récolte de dictionnaires français et anglais
et de manuels de sciences, physique, chimie, biologie, menuiserie et électricité.

À déposer à la librairie du CDD, rue de Bastogne 46 (Arlon)

Ils seront redistribués aux élèves de Lokolama (Congo).

Merci pour eux !

Homélie du dimanche 3 mai 2014 - 3ème dimanche de Pâques PDF Imprimer Email
Année 2014

"Notre cœur n'était-il pas tout brûlant en nous tandis qu'il nous parlait sur la route et qu'il nous faisait comprendre les Écritures ?"

Frères et sœurs, mes amis, cette exclamation des disciples d'Emmaüs, au moment où leurs yeux s'ouvrent quand le Ressuscité leur partage le pain, j'espère de tout mon cœur qu'elle pourra jaillir en vous, ce dimanche, à l'heure du partage du Pain !

Qu'est-ce que signifie "apprivoiser" demandait au renard le Petit Prince de Saint-Exupéry ? Et le renard de répondre : "cela signifie créer des liens" ! Telle est la première étape du chemin d'Emmaüs, quand les deux amis sont rejoints par un inconnu. On parle des derniers événements, on explique son désarroi, et comme l'autre écoute avec intérêt, on peut dire tous ses sentiments et ses espoirs déçus. Des liens sont créés... L'aventure de la foi a commencé !

Tout ceci doit tous nous interpeller, nous les disciples du Christ ! Mais aussi interpeller toutes les communautés chrétiennes, les paroisses qui sont nombreuses aujourd'hui à souffrir de la désertion d'un grand nombre ! C'est l'Église toute entière, dirait notre bien-aimé pape François, qui doit se remettre en question !

Créer des liens, prendre le temps d'écouter, de dialoguer et de marcher avec l'autre, organiser des espaces de convivialité et de fraternité c'est la condition obligée pour remettre la foi en chemin et ouvrir les yeux sur la beauté et l'intelligence des Écritures !

Je le redis une fois encore : nous sommes les disciples d'un Dieu incarné, qui se révèle dans la qualité de l'humain ! C'est alors que la Parole de Dieu peut toucher les cœurs et faire des miracles dans la vie de chacun ! C'est là aussi que la dernière cène retrouve tout son sens : nous mettre à table avec Jésus pour le reconnaître dans la fraction du pain, faire mémoire de Lui, du don total qu'il nous fait de sa vie et de son Amour. C'est une invitation toujours renouvelée à donner nous aussi notre vie pour les autres !

Je vous souhaite à tous de quitter vous aussi la Table de la Parole et du Pain partagé, tout joyeux d'aller partager avec vos frères et sœurs en humanité toute la beauté et la force de vie du message de la Résurrection !

Quel bonheur que de pouvoir le vivre... et le transmettre !

Abbé Jean-Marie JADOT - Doyen de Saint-Martin