MARCHE DE NOEL du 8 au 10 décembre

Place Léopold ARLON

Comme chaque la restauration est assurée par les Service Clubs de la région et la paroisse St-Martin au profit d'associations de la région.

La paroisse vendra des crêpes. Si vous voulez nous aider  merci de contacter Dominique Mayon

Flyers intérieur Noël 17.jpg
Les cinq parties de la messe PDF Imprimer Email
Année 2014

Au cours de ce carême, nous vous proposons de redécouvrir les différentes parties de la messe

La liturgie de la Parole et la liturgie eucharistique sont le cœur de la célébration, elles sont entourées par les rites de l'ouverture et de l'envoi.

LA LITURGIE DE L'ACCUEIL est un Temps de rassemblement.

*Nous sommes tous invités à nous réunir dans notre église. Nous venons de tous les horizons et nous nous retrouvons avec joie. Nous échangeons quelques bonjours et quelques bonnes nouvelles... * Le chant d'entrée ouvre la célébration et nous rappelle que nous sommes rassemblés autour de Jésus qui nous entraîne tous vers le Père. Chanté d'une seule voix par tous, il nous unit dans la prière.

*Tout au long de la messe, une salutation réciproque entre le prêtre et l'assemblée revient nous inviter à la rencontre de celui qui vient à notre rencontre : « le Seigneur soit avec vous ! » « et avec votre esprit ». Le prêtre nous invite à nous ouvrir à Dieu et à L'accueillir par une salutation inspirée de celles de St Paul dans ses lettres puis par un mot plus personnel faisant le lien entre notre vie et la célébration qui commence.

* Pour nous préparer à recevoir la Parole de Dieu et à célébrer l'eucharistie, nous sommes invités à nous reconnaître pécheurs en faisant appel à l'Amour et la miséricorde du Seigneur. « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle » disait Jésus au début de sa prédication. Il disait aussi « lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, ..., va d'abord te réconcilier avec ton frère ». Nous chantons KYRIE ELEISON, des mots grecs, qui veulent dire Seigneur prend pitié.

*Vient alors la prière d'ouverture : Le prêtre nous invite à prier dans le silence de notre cœur Puis, il rassemble nos prières pour les faire monter vers Le Père. Nous répondons : « Amen » ce qui veut dire oui c'est bien vrai, je crois et j'adhère à ce qui vient d'être dit.

LA 2e PARTIE : LA LITURGIE DE LA PAROLE

*Nous écoutons des lectures de la Bible  et nous acclamons ces paroles comme Parole de Dieu, parce que nous croyons que Dieu nous parle à travers ces textes

La PREMIERE LECTURE est tirée de l'Ancien testament c'est à dire de l'histoire du peuple juif avant Jésus (pendant le temps pascal on lira les Actes des Apôtres).
LE PSAUME, généralement attribué au roi David, est une prière qui nous aide à réfléchir sur ce qu'on vient de lire et est comme une réponse de l'assemblée à la Parole du Seigneur.
La DEUXIEME LECTURE provient de lettres que les apôtres envoyaient aux premiers chrétiens.
L'ALLELUIA est un chant d'acclamation. Il exprime notre joie d'entendre la parole de Dieu. Le verset de l'alléluia donne le sens des lectures de la messe du jour. Il est remplacé par une acclamation durant le temps du carême.

Puis le prêtre ou le diacre lit L'EVANGILE. Les lectures sont réparties sur 3 ans : l'année A nous lisons l'Evangile de saint Matthieu ; l'année B nous lisons l'Evangile de saint Marc ; l'année C nous lisons  l'Evangile de saint Luc. L'Evangile de saint Jean, quant à lui, est lu sur les trois années lors de certaines occasions (principalement pendant le Carême et le temps pascal).

* Le prêtre ou le diacre actualise ensuite la Parole que nous venons d'entendre dans L'HOMELIE, une explication des lectures ou des grands thèmes de la foi chrétienne pour nous aider à en vivre concrètement dans notre vie de tous les jours

*Nous sommes invités à méditer la Parole: la laisser vivre en nous, s'épanouir, grandir,... pour qu'elle puisse accompagner, non seulement LE PETIT TEMPS DE SILENCE qui suit l'homélie, mais aussi tous les jours de notre semaine...

*JE CROIS EN DIEU", le CREDO, ou symbole de la foi est la réponse de l'assemblée à la Parole de Dieu. Tous les chrétiens proclament à haute voix Celui en qui ils croient. L'Eglise nous donne les mots qui font que nous sommes portés par tous les chrétiens d'aujourd'hui et d'hier.

*Nous répondons aussi à la Parole reçue en priant pour les hommes de notre temps et du monde entier avec la PRIERE UNIVERSELLE. On ne vient pas à la messe pour soi tout seul. On pense aux autres et on prie pour eux. L'assemblée invoque le Seigneur pour tous les besoins de l'Eglise et du monde.

LA 3e PARTIE : LA LITURGIE EUCHARISTIQUE

LA PROCESSION DES OFFRANDES: L'offrande est d'abord don de Dieu aux hommes. En apportant le pain et le vin, nous remercions Dieu pour la Surabondance de ses dons (La graine, la terre, la pluie, le soleil,... qui font que le pain et le vin existent. Mais aussi, la vie, la famille, l'amour de nos parents, leur accompagnement, ... Et surtout L'Amour infini de Dieu qui fait que nous pouvons nous épanouir abondamment). Le pain et le vin nous oriente aussi vers l'offrande de Jésus: sa vie offerte.

La Goutte d'eau que le prêtre met dans le vin signifie que les fidèles offrent leur bonne volonté au Christ et toute leur vie donc se perdre dans le Christ.

LA PREFACE : Comme son nom l'indique, elle introduit la prière eucharistique, c'est une hymne de louange à la gloire de Dieu en union avec les anges et un dialogue. Cette hymne se termine par l'acclamation de tous les saints du ciel qui se joignent alors à notre prière pour chanter le SANCTUS.

LA GRANDE PRIERE EUCHARISTIQUE: C'est un bouquet de mercis qui nous élève vers Le Père. Durant cette prière, nous nous souvenons du dernier repas de Jésus, de ce repas qu'il a ardemment désiré partager avec ses disciples et qu'il désire partager avec nous aujourd'hui. Souvenons-nous: c'était un repas de Pâque... un repas de Passage vers une Autre Vie, plus Généreuse, plus Libre,... Un repas durant lequel Jésus offrait sa vie pour garantir L'Alliance de Dieu, pour nous assurer de son existence, de sa réalité. C'est de Ce repas qu'il s'agit encore aujourd'hui; c'est vers Ce Passage que Jésus désire toujours nous entraîner...

Durant cette prière, le prêtre demande à Dieu d'envoyer son Esprit, afin que ces offrandes deviennent pour nous le don de Jésus: sa vie offerte. Il appelle aussi l'Esprit Saint sur l'assemblée en vue de la communion des fidèles

Suit une acclamation de toute l'assemblée qu'on appelle L'ANAMNESE : l'assemblée s'adresse directement au Christ, elle fait mémoire de sa mort, elle proclame sa résurrection, elle attend son retour glorieux.

Après quoi le prêtre prie pour l'Eglise, le Pape, notre évêque, pour les vivants et pour les défunts. Nous ne restons pas inactifs : nous nous associons à cette prière dans le silence et la foi, ainsi que par les réponses au dialogue de la préface, le Sanctus, l'acclamation après la consécration et l'acclamation "amen" après la doxologie finale (par lui, avec lui et en lui...).

LA 4e PARTIE : LA COMMUNION

*Avec Jésus qui est présent, nous disons LE NOTRE PÈRE. Jésus offre sa vie pour nous entraîner vers Le Père. Dire Le Notre Père tous ensemble, c'est déjà se laisser entraîner...

Le prêtre PRIE POUR LA PAIX Nous accueillons la paix de Jésus...et échangeons un geste de paix avec nos voisins. Non un geste banal, mais un signe qui manifeste notre volonté de vivre ce que Dieu nous donne: Sa Paix.

*LA FRACTION DU PAIN ET L'AGNEAU DE DIEU: Jésus a offert sa vie... Il la donne encore aujourd'hui. Le prêtre rompt le pain; il le partage pour que tous puissent vivre de la même vie. Ce geste dit l'unité de tous ceux qui communient. La fraction du pain nous dit aussi que la vie avec Dieu est partage, don de soi, offrande...

LA COMMUNION est reçue par les fidèles qui le désirent, dans la main, d'une façon respectueuse et recueillie.

Après avoir communié, n'oublions pas de rendre grâce à Dieu, de remercier le Christ d'être venu encore une fois dans notre cœur. Après le chant de communion, qui nous unit dans la prière, le prêtre rassemble notre action de grâce dans la prière après la communion.

LA 5e PARTIE : L'ENVOI

Le prêtre bénit l'assemblée au nom du Christ et l'envoie. Bénir signifie « Dire du bien ». Dieu, dans son amour, nous a donné sa vie trinitaire, car il veut pour nous le bonheur sans fin.

Cette bénédiction se termine par : « Allez dans la paix du Christ ! » c'est-à-dire : Allez, sortez annoncer Jésus-Christ là où vous vivez maintenant que vous avez été fortifié par la fraction du pain.

Il nous invite à vivre pleinement ce que nous venons de recevoir. La célébration se termine et c'est comme un nouveau départ pour nous...Nous sommes envoyés vers les autres pour Vivre l'Evangile!

Le mot messe vient du mot latin "missa" qui signifie "renvoi". Il nous rappelle que la messe est non une fin mais un commencement; la messe est l'envoi en mission de toute une assemblée fortifiée par le don de Dieu.