L'asbl AMANOCLAIR possède son site Web : http://www.clairefontaine-arlon.be

(Mis à jour pour la réservation de salles)

Lire la suite...
Homélie du dimanche 30 juin 2013 PDF Imprimer Email
Année 2013

Même si pour moi, elles sont terminées depuis deux jours, pour beaucoup parmi vous, elles commencent officiellement ce weekend ! Je veux bien sûr parler des vacances, ces quelques jours mythiques et bienfaisants que beaucoup attendent pour vivre autre chose et reprendre souffle, tant pour les enfants et les jeunes qui sortent d'une période d'examens que pour nous adultes qui avons besoin de casser des rythmes de vie parfois oppressants. C'est l'occasion aussi de faire le point sur nos choix et nos priorités. Pour nous, disciples de Jésus, c'est aussi le temps de réentendre son appel à le suivre et encore de retrouver une liberté intérieure.

"Frères, disait l'apôtre Paul dans la première lecture, si le Christ nous a libérés, c'est pour que nous soyons vraiment libres. Alors tenez bon et ne reprenez pas les chaînes de votre ancien esclavage."

C'est un peu aussi ce que nous dit Jésus dans cette page d'évangile déconcertante où, avec des mots durs, il nous dit : "Cessez de regardez derrière vous, de vous cacher derrière des excuses pour ne pas avancer !" Comme Jésus, il faut avoir le courage de le suivre dans sa marche vers Jérusalem. Jésus marche vers la croix et il serre les dents. Ses jours sont comptés.

Ces paroles dures de Jésus, presque provocantes, gardons-les en nous pour les jours difficiles de notre vie, particulièrement lorsqu'il nous faut retrouver le courage de témoigner de notre foi et de la pertinence de l'Évangile dans notre entourage et dans un monde qui apparaît aujourd'hui si éloigné des valeurs et de l'espérance chrétiennes.

C'est en tant qu'évêque de Rome que le pape François s'est adressé il y a près de 15 jours à ses diocésains réunis au Vatican à l'occasion du Congrès ecclésial du diocèse de Rome. Le pape a souhaité que les chrétiens "révolutionnaires" propagent l'Évangile par leur "témoignage". "Aujourd'hui, affirmait-il, un chrétien qui n'est pas révolutionnaire n'est pas chrétien !" il a poursuivi par ces mots : "Je ne comprends pas les communautés chrétiennes qui sont fermées. Nous devons demander au Seigneur la générosité, le courage et la patience pour sortir et annoncer l'Évangile." Il a ensuite reconnu la difficulté de l'exercice en s'inspirant d'une parabole de Jésus : "Il est plus facile de rester à la maison avec notre unique brebis pour la brosser, la caresser... mais nous, prêtres et laïcs chrétiens, le Seigneur veut que nous soyons des pasteurs (des "entraîneurs"), pas des brosseurs de brebis !"

"Il y a beaucoup de révolutionnaires dans l'histoire, mais aucun n'a la force de la révolution apportée par Jésus, une révolution qui change en profondeur le cœur de l'homme" a encore affirmé le pape François face à une salle enthousiaste.

Frères et sœurs, mes amis, suivre le Christ, sans regarder en arrière, pour retrouver la force révolutionnaire du message d'amour du Christ, l'annoncer et surtout en témoigner, c'est ce que je vous souhaite d'approfondir ou de retrouver avec joie dans ces jours de pause et aussi - pourquoi pas ? - de remise en question ! Prendre avec courage la route de Jérusalem à la suite de Jésus, donner sa vie par amour, c'est offrir du sens et un avenir à notre vie et à la vie du monde.

Bonnes vacances spirituelles !

Abbé Jean-Marie JADOT - Doyen de Saint-Martin

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}