L'asbl AMANOCLAIR possède son site Web : http://www.clairefontaine-arlon.be

(Mis à jour pour la réservation de salles)

Lire la suite...
Homélie du dimanche 28 avril 2013 - 5ème dimanche de Pâques PDF Imprimer Email
Année 2013

"Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés"...

Des paroles du testament de Jésus que nous ouvrons ensemble chaque année durant les trois dimanches qui précèdent la Pentecôte... des paroles fortes qui ont été précédées du lavement des pieds et qui s'achèvent avec l'arrestation de Jésus et l'heure suprême de la croix. Des paroles qui sont "le signe" du disciple du Christ...

En fait, elles sont le condensé de tout son enseignement : le bon samaritain, l'amour des ennemis, le verre d'eau donné en son nom, l'amour préférentiel des petits, l'unique commandement...

"Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres..."

Vivez-vous ces paroles ? A cette question, comme moi sans doute vous répondez : "Oui... j'essaie... mais parfois c'est difficile... voire impossible !"

Le Ressuscité nous dit : "Tu peux le faire !" A la lumière de la résurrection de Jésus, l'impossible devient possible parce qu'en Christ, nous sommes tous des "sauvés". Etre sauvé de l'impossibilité d'aimer... qu'est-ce à dire ?

Certes, comme les autres, nous nous heurtons aux limites (les nôtres et celles des autres), à des blocages, à des refus. Les choses peuvent être parfois cruciales, surtout s'il y a un engagement. Prenons l'exemple du mariage : faut-il tout supporter de l'autre ? Ses violences répétées, son alcoolisme récurant, ses infidélités incorrigibles, son caractère de cochon ?

La question est délicate, parfois tragique. Dieu ne nous demande pas de nous détruire. A chacun de découvrir ce qu'il peut supporter, jusqu'où il peut aller. L'Évangile nous demande aussi de nous aimer nous-mêmes !

Mais, il nous demande encore d'aimer l'autre jusque dans le conflit, arriver à ne pas dire du mal de quelqu'un qui est devenu au fil des jours "un ennemi" (l'expression est de Jésus lui-même). Là même, il faut pouvoir souhaiter du bien, ne pas chercher à l'écraser.

Le conflit, il ne faut pas avoir peur de le provoquer quand des valeurs supérieures, telle la justice sont en jeu. Les chrétiens qui ne luttent contre rien dans notre monde tel qu'il est sont des égoïstes et peut-être des lâches, pas des disciples du Christ. C'est jusque là que nous sommes appelés à aimer. Nous battre mais ne pas écraser.

Cet amour "impossible", le Christ nous le demande "en son nom". Il ne peut être que le fruit de notre foi en celui qui donne sa vie par amour. Aimer comme lui.

Dans la première lecture de ce dimanche, extraite des Actes des Apôtres, ce livre impressionnant du Nouveau Testament qui nous raconte comment l'Église est née au lendemain de la Pentecôte et comment elle s'est ouverte au monde païen de l'époque en dépassant les limites d'Israël - dans la page de ce jour - Paul et Barnabé exhortent les disciples à persévérer dans la foi en leur disant : "Il nous faut passer par bien des épreuves pour entrer dans le Royaume de Dieu".

Pour aimer comme le Christ nous a aimés, pour être témoins dans le monde d'aujourd'hui, il nous faut sans cesse ressourcer notre foi dans la prière et dans la fidélité aux sacrements. Chaque semaine, l'Eucharistie nous reconduit à la source de cette folie d'amour. Heureux ceux qui s'y abreuvent ! Heureux ceux qui en vivent et en sont les témoins !

Abbé Jean-Marie JADOT - Doyen de Saint-Martin

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}