Grande récolte de dictionnaires français et anglais
et de manuels de sciences, physique, chimie, biologie, menuiserie et électricité.

À déposer à la librairie du CDD, rue de Bastogne 46 (Arlon)

Ils seront redistribués aux élèves de Lokolama (Congo).

Merci pour eux !

Homélie du dimanche 31 mars 2013 - Pâques PDF Imprimer Email
Année 2013

En ce dimanche de la Pâque chrétienne, l'Église nous propose deux textes d'Évangile différents pour éclairer l'événement de la Résurrection de Jésus. Normalement, le matin, on lit le récit de la découverte du tombeau vide par Marie-Madeleine et les apôtres Pierre et Jean. C'est ce dernier qui en fait le récit dans son évangile. Et le soir de Pâques, dans l'évangile de Luc, on nous propose de nous mettre en chemin avec les disciples d'Emmaüs pour que nos yeux et nos cœurs s'ouvrent à cette présence nouvelle du Christ ressuscité.

Cette année, j'ai pris la liberté de vous lire dès ce matin cette page interpellante de l'évangile de Luc. Cette marche sur la route qui va de Jérusalem à Emmaüs est, en effet, un merveilleux parcours initiatique de la foi chrétienne.

J'y perçois trois interpellations vitales pour notre vie de baptisé, tout particulièrement dans le contexte actuel de l'Église et de notre société.

La première questionne  notre rythme de vie. Que de fois échappe de nos lèvres cette petite phrase : "Je n'ai pas le temps !"... surtout quand il s'agit d'entretenir notre vie spirituelle ! A l'écoute de cette page de l'Évangile de Luc, nous sommes invités à prendre le temps de marcher avec Jésus et aussi avec nos frères. Prendre le temps de marcher avec, d'écouter et de dialoguer, est une condition prioritaire pour croire et grandir dans la foi. C'est une priorité essentielle de nous laisser interpeller par la Parole du Christ que nous pouvons méditer dans la prière personnelle mais aussi approfondir dans le dialogue fraternel... pour que nous puissions dire nous aussi : notre cœur était tout brûlant en nous, tandis qu'il nous parlait sur la route !

La deuxième interpellation concerne notre emploi du temps : se mettre régulièrement à table avec Jésus pour le reconnaître à la fraction du pain. C'est son ultime demande, au dernier soir de sa vie : faire mémoire de Lui, du don total qu'il nous fait de sa vie et de son Amour. C'est une invitation toujours renouvelée à donner nous aussi notre vie pour les autres;

Je pense particulièrement à vous les enfants qui avez aujourd'hui la joie de communier à Jésus pour la première fois. ! Je m'adresse aussi à vos parents : "entretenez en eux la fidélité à l'Eucharistie qui est le sommet de notre foi et la source de tout amour et de toute générosité.

Et la troisième, elle nous est rappelée à al fin de chaque Eucharistie : "Allez... !" Quand on quitte la Table - celle de la parole et du pain partagé - il nous est demandé à nous aussi de reprendre la route pour aller partager aux autres ce qu'on a vu et qui est le cri de notre foi : C'est vrai, le Seigneur est ressuscité ! Cette vérité, c'est notre témoignage ! Il se dit par des mots mais surtout par nos actes. Le plus beau témoignage sur la résurrection, c'est l'amour que nous avons pour nos sœurs et frères. Puissent notre entourage et notre monde dire encore de nous, ce qu'on disait des premiers chrétiens : Voyez comme ils s'aiment ! Nous n'avons rien de plus beau à nous souhaiter en ce jour de Pâques !

Abbé Jean-Marie JADOT - Doyen de Saint-Martin

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family:"Calibri","sans-serif"; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family:"Times New Roman"; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin; mso-bidi-font-family:"Times New Roman"; mso-bidi-theme-font:minor-bidi;}