Inscriptions à la catéchèse

L'ÉVEIL À LA FOI : 1E ANNÉE (enfants nés en 2012)
20/9
à 20h  ou 27/9 à 20h
Salle St Martin 17 rue Jean Koch

LA DÉCOUVERTE DE JÉSUS : 2E ANNÉE*
13/9 à 20h  ou 25/9 à 20h
Salle St Martin 17 rue Jean Koch

L'ACCUEIL DU PAIN DE VIE : 3E ANNÉE*
11/9 à 20h  Salle St Martin 17 rue Jean Koch ou 17/9 à 20h à l'église St Donat

* la participation à l'étape précédente est une condition indispensable à l'inscription à cette étape

PROFESSION DE FOI ET CONFIRMATION

(enfants nés en 2008). Mercredi 19 septembre à 17h et à 20h (au choix) à la salle paroissiale 17 rue Jean Koch.

Si vous avez raté la réunion, merci de prendre contact le plus rapidement possible avec le secrétariat paroissial ou Anne Jaspart 0495/88.71.44


Homélie du 9 octobre 2011 PDF Imprimer Email
Année 2011
28e   Dimanche A
Il n'est sans doute pas nécessaire de vous rappeler l'homélie de notre
ami Pietro il y a de cela deux semaines - Je ne doute pas que vous
l'avez encore tous dans vos mémoires! - une homélie où, courageusement,
il osait interpeller l'Église de notre temps comme Jésus l'avait fait
pour les chefs des prêtres et les pharisiens :
leur rappeler que, pour Dieu, l'amour est supérieur aux règles et aux
jugements autoritaires de l'institution. Oui, la loi peut parfois tuer
l'amour... Même l'institution-Église doit pouvoir se remettre en question !

La parabole de ce dimanche est, à mon avis, tout aussi interpellante...
mais le public cible n'est pas le même ! Cette fois, ce n'est pas
d'abord l'institution qui est visée mais bien les chrétiens de la base,
tout ceux et celles qui se revendiquent disciples de Jésus ! Oui, c'est de
nous qu'il s'agit !

Pour résumer cette parabole, je pense au refrain de ce très beau chant
qui résonne souvent dans notre église : « l'Amour a fait les prémices,
l'Amour a préparé la noce... les invités ne viennent pas ... les places
vides sont offerts à ceux que l'on n'attendait pas... ! »

En Jésus, Dieu a fait alliance avec l'humanité, une alliance d'amour qui
donne un sens et une perspective à la vie de l'homme, une alliance qui
nous rappelle sans cesse qu'il n'y a pas de bonheur sans amour... un
amour qui est bien autre chose qu'un simple coup de foudre ou une simple
pulsion, un amour qui peut aller jusqu'à donner sa vie pour l'autre.

N'est ce pas là tout le sens, la beauté et la grandeur du sacrement de
mariage ? « Je me donne à toi pour toujours... » Mais n'est- ce pas aussi
la beauté, le sens et la grandeur du sacrement de l'Eucharistie que
Jésus nous demande de célébrer « jusqu'à la fin du monde », ... un
sacrement incontournable pour entretenir en nous l'amitié de Jésus et
pour que l'Évangile de l'amour irrigue et interpelle sans cesse notre
vie ? Sans fidélité à l'Eucharistie, ne rêvons pas, Dieu sera bien vite
absent de nos vies et de nos sociétés, de nos choix et des valeurs du
monde. Le matérialisme et l'égoïsme reprendront très vite le pouvoir !

Nous en faisons, hélas, aujourd'hui déjà, la triste constatation dans
l'actualité de notre monde...
« Les invités ne viennent pas..., ne viennent plus... » Nous en faisons
tous l'expérience...Permettez-moi de vous poser cette question dérangeante :
« Et nous ? Et nos enfants ?... » Aurons-nous la force et la volonté de résister
à la pression de notre monde?

Frères et sœurs, mes amis, nous découvrons aujourd'hui que la pratique
de notre foi ne peut plus être une simple tradition mais qu'elle est un
choix et une fidélité à assumer chaque jour, chaque semaine.

Humblement, je voudrais aussi dire que dans notre église St-Martin, nous
avons encore la chance et la grâce de pouvoir compter sur la fidélité et
le soutien de beaucoup - toutes générations confondues- et aussi, sur
une présence de plus en plus affirmée de frères et de sœurs chrétiens
venus d'autres pays, d'autres régions du monde, (d'Afrique tout
particulièrement).
C'est une chance et un trésor dont nous devons prendre conscience.
C'est aussi une grâce qui doit nous inciter à oser annoncer et
témoigner de l'Évangile autour de nous et dans notre société qui risque
de se laïciser de plus en plus. « Allez donc aux croisées des chemins :
tous ceux que vous rencontrerez, invitez- les au repas de noce. »
Au diable la peur et le repli sur soi! Osons inviter et témoigner !

Jean-Marie Jadot.