Vidéos à voir sur You Tube... que vous y étiez ou non...

Montage et répétitions ... Quelques images du montage du podium et des répétitions de l'Ecole de danse Aurélie Thill d'Arlon ainsi que Vincent Hubert aux grandes orgues de St-Martin

Spectacle du vendredi 23 mars 2018 -  8 min. Plus de 70 artistes en fête pour célébrer les 10 ans du réseau Eglises Ouvertes à l'église Saint-Martin d'Arlon, les 23 et 24 mars 2018 ! "En Chemin", un spectacle à la fois intime et grandiose, qui rassemble musiciens, danseurs, solistes, acrobates, choristes et pèlerins, d'Arlon et d'ailleurs. Une belle aventure partagée, en l'honneur d'une église particulièrement vivante ! Direction artistique : Sacred Places

Homélie de la nuit de Noël 2008 PDF Imprimer Email
Année 2008

1ère lecture : du livre d'Isaïe (9,1-6)
2ème lecture : de la lettre de saint Paul Apôtre à Tite (2,11-14)
Evangile : selon saint Luc (2,1-14)

Sommes-nous des naïfs ou des provocateurs en osant souhaiter "Joyeux Noël" à notre monde, lançant ces mots à la cantonade ! Ces deux mots, parfois vite dits, rejoignent les uns et les autres dans leur vécu, un vécu fait de joies et de peines, d'inquiétudes et grands drames aussi, personnels ou sociaux… et Dieu sait si la crise financière que nous connaissons et le séisme économique et social que cela risque d'entraîner pour beaucoup doivent nous rendre vigilants, réalistes et solidaires. Bien des certitudes dogmatiques sur la toute puissance de l'argent et de l'économie volent en ces jours en éclats et nous obligent à nous reposer des questions fondamentales.

 

 

 

Mais par quel bout commencer ? On peut sans doute imaginer un plan de sauvetage… mais, en cette nuit de nativité, je pense qu'il vaudrait mieux se demander en quelle promesse nous voulons croire. Quelle vérité voulons-nous entendre ? Qui est notre dieu ? L'argent ? Le rendement ? Ou alors ce Dieu déroutant, fragile comme un petit enfant, né sur la paille, ce Dieu qui n'a de toute puissance que celle de l'amour ?

Frères et sœurs, mes amis, si nous osons regarder la vérité en face, rarement autant que cette année, la fête de la Nativité de l'Enfant de Bethléem ne vient interpeller notre vécu et le vécu du monde !

"Le peuple qui marchait dans les ténèbres, vient de nous dire le prophète Isaïe, a vu se lever une grande lumière". Le pouvoir de l'enfant qui vient, poursuit-il, sera "solidement établi sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours". Cette espérance, elle vient rejoindre notre aujourd'hui. "Le Verbe s'est fait chair et il a établi sa tente parmi nous" nous redira demain l'admirable première page de l'Evangile de Jean qui exprime à sa façon le mystère de l'incarnation. Dieu a parlé, Dieu parle ! En nous donnant son fils, il nous donne une parole de vérité et de vie qui vient déchirer les ténèbres de nos mensonges et de nos magouilles, une Parole d'Amour qui dénonce nos recherches de petits bonheurs égoïstes et sans véritable avenir, nos courses au fric et à la consommation !

"Le Verbe est la vraie lumière qui éclaire tout homme en venant dans le monde… mais le monde ne l'a pas reconnu. Il est venu chez les siens et les siens ne l'ont pas reçu."

Quel réalisme dans ces mots qui nous remettent tous en question ! Au-delà d'une religion affective et superficielle à laquelle on pense quand cela nous arrange, le christianisme est une formidable force de contestation et de conversion. Ce que Jésus vient apporter au monde, c'est la vraie Vie, celle qui pourra traverser la mort mais qui doit s'incarner dès aujourd'hui dans un combat pour que naisse la civilisation de l'Amour !

A Noël, l'Eglise joue les trouble-fête en apportant une Parole tout à la fois de tendresse et de force, pacifiante et dérangeante. Noël, c'est Dieu qui offre à l'homme le salut. Ce salut, c'est quelqu'un : Jésus, l'Enfant de Bethléem et le Ressuscité de Pâques. Ce quelqu'un, acceptons-nous de l'accueillir et d'entendre sa Parole !

Je vous souhaite à tous, mes amis, de ne pas rater la chance de cette rencontre ! Alors, joyeux Noël !

 

Abbé Jean-Marie JADOT – Doyen de Saint-Martin