Le nouveau vitrail de St Martin : "Matin de Pâques"

Essai d'interprétation

Donnons-nous la peine de nous avancer vers le chœur de l'église et retournons-nous pour avoir une vue d'ensemble du vitrail. Le regard est ébloui par la magnificence de l'œuvre et par le chatoiement des couleurs. Le vitrail est non-figuratif et laisse à chacun la liberté d'interprétation qui lui convient.

Essayons de le détailler quelque peu et laissons le regard le parcourir de bas en haut.

Le bas du vitrail frappe d'abord par son bleu nuit, qui forme une masse énorme et occupe toute la surface du bas. Il évoque dans mon esprit le monde des abysses, avec des ondulations qui font penser à des courants sous-marins.  Serait-ce le monde des enfers, dont il est question dans le credo chrétien ?

Ou encore les ténèbres de la nuit profonde après la mort en croix du Christ ?

On sent très bien que ce bleu traduit quelque chose d'inquiétant, qui a de quoi faire frémir.

Il faut distinguer dans cette masse deux zones :

-        celle du dessous, d'un bleu profond, avec au centre une tache multicolore qu'il me paraît difficile d'interpréter. Cette zone est soulignée d'une bande rouge qui fait le lien avec les bandes rouges latérales et semble encadrer tout le tableau.

-        celle du dessus, avec déjà des tons d'un bleu plus clair, où apparaît au centre une tache verte qui tranche sur le bleu. Signe d'espoir ? Évocation du tombeau où repose un corps dans une mort qui n'est que provisoire ?

Lire la suite...
Homélie du 27 juillet 2008 PDF Imprimer Email
Année 2008

Ce WE, pas de véritable homélie, mais le témoignage de l'abbé Jean ABEL.

L'abbé Jean ABEL est prêtre du diocèse et vit depuis 37 ans au Brésil où il est curé d'une paroisse de la banlieu de Salvador de Bahia.

Tout d'abord, il nous a remercié de l'aide que nous lui avons déjà apportée, puis il nous a partagé l'espoir naissant du Brésil grâce à la lutte contre la corruption des politiciens, la mise en place d'institutions solides, le recul de la pauvreté, même si celle-ci touche encore un quart de la population.

Il nous a expliqué tout le travail qu'il réalise dans sa paroisse avec un autre prêtre, trois religieuses, deux diacres et une équipe d'hommes et de femmes laïcs. Un travail de solidarité avec les plus pauvres et les plus faibles, mais aussi un travail important d'évangélisation et de lecture de la Bible.

Et enfin, il a évoqué les besoins les plus urgents pour lesquels il sollicite notre aide :

- des centaines de familles sont une situation de dénutrition permanente. Chaque colis mensuel d'aide alimentaire coûte 10 €

- la formation professionnelle des jeunes avec initiation à l'informatique coûte 400 €

- la communauté de Vilamar est en train d'édifier son centre de formation humaine et sociale. Pour le terminer, elle a besoin de 25.000 €

- pour lire la Bible, des familles sollicitent de l'aide pour s'en procurer une. Une bible coûte 10 €

Si vous voulez aider l'abbé ABEL, voici ses coordonnées :

Abbé Jean ABEL, Rue de l'Ecole Technique 136, 4040 Herstal (Belgique)

Fortis Banque : 240 - 0660030 - 46
CCP : 000 - 0962251 - 11

Pour ceux qui désirent l'exonaration fiscale, verser au compte suivant :
Fortis Banque : 240 - 0660700 - 37 de "SOS Layettes"
Rue de l'Ecole Technique 13, 4040 Herstal (Belgique) sans oublier la mention : "pour l'abbé Jean"

Merci