Parking autour de St-Martin

La zone bleue a été étendue tout autour de l'église, rue du Transept et rue J. Koch. N'oubliez pas de mettre votre disque de stationnement !


homélie du dimanche 11 décembre 2005 PDF Imprimer Email
Année 2005

1ère lecture : du livre d’Isaïe (61,1-2a.10-11)
2ème lecture : de la première lettre de saint Paul Apôtre aux Thessaloniciens (5,16-24)
Evangile : selon saint Jean (1,6-8.19-28)

Le témoignage de l’évangile de Jean rejoint celui de Marc entendu dimanche dernier. Ils laissent tous deux résonner les questions que les disciples de Jean-Baptiste se posaient à son sujet. Je ne suis pas la lumière, répond celui-ci. Je n’en suis que le témoin… Et de nous envoyer à un autre, plus grand que lui, lui aussi objet d’interrogations et de questionnements. Deux mille ans plus tard, les hommes s’interrogent toujours…

Aujourd’hui, Jean-Baptiste, la voix qui remue les sables du désert nous répond : Ne perdez pas votre temps et votre idéal à répondre à des questions théoriques et stériles mais acceptez plutôt de vous remettre en question vous-mêmes et de relever vos manches pour aplanir dans le concret de votre vie et dans les réalités du monde présent des chemins de justice, de partage, de droiture, de réconciliation pour que le Seigneur vienne.

Dieu ne se rencontre pas souvent au terme d’un raisonnement. Mais pour le trouver, il faut sortir de soi-même et faire place aux autres dans sa vie. Le chemin du frère est, dans la Bible, - mais n’est-ce pas aussi notre propre expérience ? – le chemin obligé pour trouver Dieu… et pour trouver la joie. Guérir les cœurs brisés, libérer les captifs, apporter une bonne nouvelle aux pauvres. Voilà le chemin rappelé par les prophètes pour trouver Dieu et connaître la Joie.

Frères et sœurs, à temps et à contre-temps, avec courage et patience, n’ayons pas peur de redire ce message à notre monde qui se prépare en ces jours à faire la fête. « Vers quelle fête marchons-nous en ce monde qui désespère ?... Regardez où vous avancez… »

« L’attente – écrit le frère Enzo BIANCHI, fondateur de la communauté monastique œcuménique de Bose dans le nord de l’Italie, un des plus grands spirituels de notre époque – n’est pas signe de faiblesse mais de force, de stabilité, de conviction. C’est une responsabilité. Elle invite au partage. »

En ce troisième dimanche de l’Avent, dans toutes les églises, la collecte est destinée à soutenir les projets d’Action Vivre Ensemble. Ces projets visent à aider des personnes précarisées à se mettre debout, à retrouver sens à leur vie, à reconquérir dignité et autonomie. 85 projets seront aidés à travers tout le pays.

Avec sa campagne « Dis… tu crèches où ? Un toit pour tous », Action Vivre Ensemble a mis l’accent cette année sur l’épineux problème du logement dans notre pays et tout particulièrement dans notre région. Trouver une place aujourd’hui pour se loger est un défi pour beaucoup.

En plus de la collecte de ce dimanche où je sollicite votre générosité, je vous invite à signer la pétition pour soutenir le droit au logement pour tous sur les affiches placées aux sorties de notre église comme dans tout notre pays.

« Puisse ce temps de solidarité en Eglise éveiller notre attention à la Parole de Dieu et nous réveiller pour donner à chacun une place à l’hôtellerie » (A. JOUSTEN).

 

Abbé Jean-Marie JADOT – Doyen de Saint-Martin