La Société Biblique Francophone belge a développé un programme de lectures bibliques pour l'année 2017. Sous la forme d'un calendrier, vous pouvez

---> lire quand vous le souhaitez un passage,
---> l'envoyer à un ami ou 
---> le recevoir chaque matin par email.

Découvrez le passage de ce jour ! Tout au long de l'année, suivez ce sentier d'émerveillement enrichi par la variété de nos traductions proposées.
(Parole de Vie, Nouvelle Bible Segond, Français Courant, Segond Colombe)


Révoltés d'hier au nom de l'évangile... PDF Imprimer Email

Formation Sud-Luxembourg  Année 2017- 2018

Révoltés d'hier au nom de l'Évangile, souffles pour aujourd'hui en des temps d'incertitude ?

Par Monsieur Jean Pirotte, Historien, Professeur émérite à l'Université Catholique de Louvain

L'année 2017 sera marquée dans le monde chrétien par la commémoration des 500 ans de la Réformation, inaugurée le 31 octobre 1517 par l'affichage public en Allemagne des 95 thèses de Luther. Cette révolte d'un moine allemand contre l'ordre établi nous amène à nous poser la question : les rebelles au nom de l'Évangile qui ont jalonné notre histoire ont-ils encore des choses à nous apporter ?

Contestataires au nom de l'Évangile et prophètes d'hier, comment se sont-ils situés face aux angoisses de leur temps ? Nous traversons une époque de mutations. Un vieux monde s'effrite et le nouveau peine à éclore. Nous vivons dans un climat d'insécurité qui génère de l'angoisse. Cette situation de fin d'un monde n'est pas neuve : beaucoup l'ont affrontée avant nous à la charnière de deux époques. Comment ont-ils réagi dans des situations de déstabilisation, aux heures où se redessinait un monde nouveau ? Leurs refus, leurs prémonitions peuvent-elles inspirer les chrétiens dans un aujourd'hui incertain ?

Comment ces indignés se sont-ils situés pour entrevoir les possibilités nouvelles des mondes en gestation ? À partir de quatre exemples du passé, on peut amorcer une réflexion pour aujourd'hui : les combats de ces témoins peuvent-ils nous inspirer ?

Jeudi  5 octobre  : Luther (1483-1546)

Sa postérité et son impact sur l'église catholique  Martin Luther fut à l'origine du grand mouvement de la Réforme. Si l'on connaît sa révolte contre Rome et les abus de son temps, on méconnaît souvent le combat intérieur qui l'a amené à formuler sa doctrine de la justification par la foi. On méconnait également les autres mouvements qui ont voulu une réforme de l'Église. Leur pensée et leur influence méritent une approche positive. Par ailleurs, la crise que l'Occident traversait alors n'est pas sans intérêt pour aujourd'hui ; nous vivons dans une société où des balises anciennes deviennent inopérantes.

Jeudi  12  octobre : L'abbé Grégoire  (1750-1831). Un prêtre républicain dans la tourmente révolutionnaire

Henri Grégoire (1750-1831) traverse la Révolution française. Prêtre et évêque de Blois, défenseur des opprimés (juifs, Noirs, esclaves), habité par des idéaux démocratiques, co-auteur de la Déclaration des droits de l'homme, il livre au nom des valeurs évangéliques, son combat pour la liberté, l'égalité et la fraternité. L'Ancien régime s'effondre pour laisser place aux sociétés modernes.

Jeudi  19  octobre  2017 : Adolf Daens  (1839-1907).

Un prêtre engagé  dans l'émancipation ouvrière Prêtre originaire d'Alost, Daens (1839-1907) combat à la fois pour la cause flamande et la dignité des ouvriers. Au cours du 19e siècle, la révolution industrielle crée des conditions nouvelles avec l'apparition d'un prolétariat urbain exploité. Dans les milieux de l'industrie textile, Daens mène un combat pour un Évangile de justice. Ses engagements provoquent une rupture avec l'establishment catholique. Le drame de ce prêtre passionné pose une question cruciale : Quelles solidarités doivent développer ceux qui croient en un Évangile et un Dieu qui libèrent ?

Jeudi  26  octobre : Dietrich Bonhoeffer (1906-1945) et l' « Église confessante » allemande en opposition au nazisme

Théologien protestant allemand, Bonhoeffer (1906-1945) collabore à la mise sur pied dès 1933 de l'Église « confessante » qui s'oppose à la volonté d'Hitler de couper les Églises chrétiennes de leurs racines juives. Emprisonné en 1943, il est pendu le 9 avril 1945 à Flossenbürg. Pendant sa captivité, Bonhoeffer écrit des réflexions, qui posent la question de Dieu devant le mal absolu. Comment vivre avec Dieu dans un monde sans Dieu ? À sa suite, d'autres s'interrogeront : Comment parler de Dieu après la Shoah ? Dieu impassible ? Dieu impuissant ?

Ces JOURNÉES de formation auront lieu de 9 h 30 à 15 h 30, à CLAIREFONTAINE (Arlon) au Centre d'Accueil des Prêtres du Sacré-Cœur, 81, rue du Cloître. Les mêmes thèmes seront également présentés plus brièvement en SOIRÉES de 20 h à 22 h à ARLON à la Salle paroissiale Saint-Martin 17, rue Koch.
P.A.F. : 30 € pour les quatre journées ou  8 € par journée, 5 € par soirée. Dîner en supplément : 15 €. Pour le dîner, s'inscrire IMPÉRATIVEMENT AVANT le 24 SEPTEMBRE auprès du Secrétariat Paroissial de Saint-Martin par courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , par téléphone : 063 226 507 de 9h30 à 11h30  OU     auprès de votre doyen.