3 mars : journée diocésaine de la catéchèse

Catéchiste: le mot est bien connu, depuis des décennies, dans nos paroisses. Ce sont ceux - celles, surtout - qui donnent le catéchisme. Le mot sent bon la leçon, le bricolage, la prière et le goûter, le temps passé dans le salon ou la salle paroissiale... pour préparer la première communion ou la profession de foi. Le mot rappelle des souvenirs: une ''maman-catéchiste'' qui nous a marqués, des personnes ''spécialistes'' qui s'occupaient de tout... Le mot n'a-t-il pas un peu vieilli? Les catéchistes d'une paroisse - si difficiles à recruter, dit-on - seraient-ils un corps constitué, un régiment (ou plutôt une brigade) de spécialistes de la catéchèse, chargés de donner toutes les leçons qu'il faudrait aux enfants d'aujourd'hui?

On a compris que la ''catéchèse'' (plutôt que le catéchisme) nécessite des ''catéchètes'' (plutôt que des catéchistes), c'est-à-dire des personnes acceptant de s'engager un peu, conscientes du dynamisme de la foi et des exigences de leur baptême, pour travailler avec les parents et les paroissiens à l'évangélisation et à l'initiation à la foi des enfants et des jeunes d'aujourd'hui: les introduire à la richesse de la foi en Jésus-Christ. Les catéchistes deviennent des catéchètes, c'est-à-dire des hommes et des femmes porteurs du projet de catéchèse de toute la paroisse, communauté chrétienne désireuse d'enfanter de nouveaux chrétiens. ''Catéchète'': le mot peut paraître nouveau; il a le goût de l'avenir de nos paroisses...

Au programme de la journée du 3 mars

Lire la suite...
mot de la semaine PDF Imprimer Email

Et les anges servaient Jésus

Que sont quarante jours ?
Dieu lui ouvre son Royaume
qui n'a pas de fin.

Qu'importent les vertiges,
la faim qui ronge les entrailles !
L'homme ne vit pas de pain.
Le diviseur qui inflige
des épreuves aux hommes
et qui rode sur la rocaille
ne peut rien contre l'Amour.

Tout doit être accompli
pour que le Mal soit terrassé,
que triomphe la Lumière
et que règne la Vérité.
Son pied heurte les pierres,
qu'importe...
L'Esprit de Dieu repose sur lui.

(Chemins de Pâques 2018)


Bon Carême à chacun et chacune !


Catherine

 
Carême PDF Imprimer Email

En ce temps de Carême, n'oublie pas de jeûner !

Arrête de juger les autres,
découvre le Christ qui vit en eux !

Interdis-toi les paroles blessantes,
remplis-toi des mots qui guérissent !

Ôte le mécontentement de ton cœur,
remplis-toi de gratitude !

Fais le jeûne des colères,
remplis-toi de patience !

Oublie le pessimisme,
remplis-toi de l'espérance en Jésus !

Fais le jeûne des soucis,
remplis-toi de confiance en Dieu !

Arrête de te plaindre,
goûte plutôt à la merveille de la vie !

Fais le jeûne de rancune,
et remplis-toi de pardon !

Ne te donne pas trop d'importance,
regarde les autres, vois la beauté qui est en eux !

Jeûne ainsi... ton jeûne sera agréable à Dieu !
LAST_UPDATED2
 
Mot d'accueil du mercredi des cendres PDF Imprimer Email

Dans l'histoire de l'Humanité, la découverte du feu fut une véritable révolution.  Feu qui chauffe, qui réchauffe ; feu qui éclaire ; feu qui rassemble.

Mais pour durer, le feu doit être alimenté sinon, il meurt ... à petit feu !!  Les flammes s'amenuisent : restent alors quelques braises rougeoyantes qui, à leur tour, s'éteignent progressivement.

Non entretenu, le feu de joie devient cendres : poussière froide, grise, terne.

Que faire alors ?  Qu'en faire ?

Ce tas de cendres, qui n'a pourtant rien pour nous séduire, peut devenir source de vie.  En effet, mélangé à la terre, il devient terreau fertile et fait le bonheur des semences et jeunes pousses au printemps.


A l'image de l'hiver qui laisse naturellement place au printemps ; comme la feuille morte se laisse choir pour que puisse germer le bourgeon ; telle la croix du vendredi qui n'a de sens que grâce à la pierre roulée du tombeau ;

puissions-nous profiter de ce temps de carême pour faire de nos zones d'ombre un véritable tremplin qui nous propulse dans une démarche de partage et de solidarité, vers des moments de louange et de prière, et qu'ainsi, notre vie renouvelée se fasse l'écho joyeux du message de l'Evangile.

Yannick DELACROIX

LAST_UPDATED2
 
Territorialement parlant, la paroisse Saint-Martin (square Albert 1er à ARLON ) représente plus de 9.000 habitants et possède encore 2 autres lieux de culte : la chapelle Saint-Bernard (quartier du Galgenberg à Arlon) et l'église Notre Dame de la Paix (Viville).
La vocation nouvelle d’Arlon comme ville dortoir francophone de Luxembourg a attiré bien des populations. Ceci n’est pas sans influence sur les lieux de culte d’Arlon, de Saint-Martin en particulier qui, chaque dimanche, attire des chrétiens pratiquants bien au-delà des frontières territoriales de la paroisse. Les mouvements de jeunesse, tout comme les écoles, subissent la même attraction.

Tout ceci est un appel à un nouveau dynamisme :

* De présence au monde,
* D’approfondissement spirituel,
* D’engagement évangélique,
* De célébrations qui font vivre,
* D’une participation concertée entre prêtres et laïcs,
* D’un encouragement de nouveaux engagements en vue de relever de nouveaux défis.

Abbé Jean-Marie Jadot
Doyen de Saint-Martin
 
Homélie du dimanche 18 février 2018 - 1er dimanche de Carême PDF Imprimer Email

J'aurais envie de commencer le commentaire des lectures de ce premier dimanche de Carême par un petit clin d'œil aux couples de notre assemblée ! Regardez votre alliance... ou touchez-la... ou simplement pensez-y un instant ! Au-delà du bijou, elle est un signe et un symbole d'un engagement "impressionnant" que vous pris il y a 6 mois, 10 ans ou 60 ans peut-être ! Quel défi que celui de transformer un coup de foudre, une passion en engagement, en fidélité et en don de soi ! Je pense aussi à vous qui êtes veufs ou veuves et qui sans doute portez aujourd'hui deux alliances au doigt : le signe de l'amour plus fort que la mort !

LAST_UPDATED2
Lire la suite...
 
Photos des confirmations PDF Imprimer Email
Découvrez ici les photos des confirmations à St-Martin le dimanche 28 janvier 2018. (1e partie et 2e partie)
LAST_UPDATED2